Disparition programmée du PABX ou autocommutateur

Quel est l’avenir du PABX tel que nous le connaissons aujourd’hui au sein des entreprises ? Quel est l’intérêt d’investir dans du matériel dédié face à l’obsolescence des technologies et des hommes ?

En effet, une guerre commence à faire rage entre les solutions PABX matériels et les solutions de communications purement logicielles ?

Grâce à la téléphonie sur IP, il n’est plus nécessaire de disposer de ports dédiés sur une carte de votre autocommutateur afin de raccorder vos postes téléphoniques. Les offres de raccordements de trunk SIP des opérateurs permettent de se passer aussi de carte numéris. Alors à quoi bon investir dans du matériel, et ne pas investir sur du logiciel et de l’expertise ?

L’avènement de solutions open source performantes et leurs déclinaisons commerciales proposent une offre concurrentielle apportant des fonctionnalités de communications évoluées. Des constructeurs de renoms ont emboité le pas : Alcatel avec l’offre BICS, Siemens, Aastra …
Une nouvelle aire s’ouvre avec l’abandon programmé des protocoles de communications propriétaires et une interopérabilité des postes avec l’ensemble des systèmes de communications via un protocole commun, normalisé et ouvert. La fin où le matériel décidait de la marque de PABX à acheter. Les constructeurs ont compris, que s’ils n’ouvraient pas leurs systèmes, ils allaient perdre des parts de marchés importantes. Les PABX des constructeurs historiques acceptent de plus en plus, au fur et à mesure des release, bon gré mal gré, les postes SIP et délivrent maintenant des postes téléphoniques propriétaires compatibles avec le protocole SIP.
La situation actuelle permet donc de déployer un standard téléphonique logicielle tournant sur une serveur informatique et de raccorder via le réseau informatique de l’entreprise des postes SIP multi-constructeurs. L’investissement n’est plus au niveau matériel, mais au niveau des fonctionnalités et de l’administration.
Au vu de ces éléments, combien de temps encore, les PABX matériels vont-ils continuer ? une chance pour eux, en dehors de toute logique, la France est réfractaire à tout changement … même s’il y a des gains à réaliser ?

Auteur : Mathias

Qui suis-je ? Je travaille dans les télécoms et réseaux depuis 1996 (oui, le siècle dernier). Je suis ingénieur en génie électrique et informatique industrielle réseaux et télécoms. Je suis passionné de technologies et je participe à plusieurs projets touchant les télécoms (asterisk et freeswitch notament) et la sécurité informatique (PfSense). J’interviens en tant que freelance afin d'accompagner les entreprises et opérateurs en leur apportant mon expérience et mon expertise.

Laisser un commentaire