Test OpenSuse 13.2

Table des matières

Introduction

J’apprécie la qualité des distributions OpenSuse même si je travaille au quotidien sur des distributions basées sur Debian. La sortie de la version 13.2 m’a donné envie de voir les évolutions que les développeurs ont apporté au système.

Nouveautés

Les nouveautés sont nombreuses. Je ne vais pas lister les versions logicielles mises à jour, vous trouverez ces infos sur le site d’OpenSuse. Je ne vais aborder que les points les plus importants. Un travail important a été fait afin d’apporter stabilité, vitesse et sécurité au système. La première nouveauté importante est l’adoption du système de fichier Btrfs comme système de fichiers par défaut.

Installation

Chez Suse, le système d’installation est un modèle du genre : clair, lisible, efficace et beau ce qui n’enlève rien à la qualité ! La reconnaissance du matériel, la gestion de la langue française et les différents paramétrages se font très simplement.

Capture d'écran : installation opensuse 13.2

A noter, un partitionnement particulièrement travaillé (il est bien sûr modifiable).

L’installation est très rapide sur un SSD.

Nous pouvons utiliser plusieurs bureaux avec OpenSuse, notamment le dernier Gnome. J’ai pris le choix de rester sur KDE, bureau le plus utilisé par OpenSuse.

Après l’installation, le système vous invite via le panneau de notification a effectuer la mise à jour. J’avais 577 paquets à mettre à jour !

 

Utilisation

L’ utilisation du système est très agréable. Le démarrage est rapide. Le menu KDE / OpenSuse est toujours aussi agréable à l’utilisation (j’ai toujours trouvé les bureaux KDE plus jolis que les bureaux Gnome, mais c’est une affaire de goût !). Il est facile et rapide de trouver l’application souhaitée. Un champ recherche est disponible et particulièrement efficace.

Le panneau de configuration s’inspire de MacOSX. Les différents éléments sont compréhensibles et facilement personnalisables.

800px-Opensuse13.2-02L’ ensemble des logiciels de bureautique sont présents : LibreOffice, Firefox, la suite Kmail (que je vous invite à découvrir si vous ne connaissez pas). Vous pouvez installer de nouvelles applications grâce à YaST, l’installateur maison. Là encore, c’est simple et efficace. Par ce même outil, vous pouvez paramétrer votre poste de travail.

Après quelques heures d’utilisation pour le surf et la bureautique (on verra un peu plus tard pour le dev), OpenSuse 13.2 semble bien née et agréable.

Conclusion

Une très bonne de distribution de bureau, sure et efficace. Le nombre d’applications disponibles est important permettant une utilisation quotidienne facile. La rapidité semble au rendez-vous. Qu’en pensez-vous en comparaisons avec Linux Mint, Ubuntu ou Fedora ?

Laisser un commentaire