Liste des IPBX libres

Le choix d’un IPBX est parfois compliqué : l’offre est importante et complexe. Sur le papier toutes les solutions se valent, proposent toutes les fonctionnalités utiles, sont sécurisées, facilement administrables … Quand on doit choisir une solution IPBX libre, le choix est plus difficile. La première difficulté est de lister les différentes solutions.

Je vais lister pour vous les différentes solutions qui s’offrent à vous, la contrainte étant que la solution doit-être libre et à même de mettre en place un IPBX en entreprise. Pas d’autre contrainte ! Les voici classées par ordre alphabétique :

  • Astlinux
  • Blue.box
  • FreePBX Distro
  • FusionPBX
  • Incredible PBX
  • PIAF : PBX in a flash
  • Wazo
  • Xivo
  • Yate (avec le module pbxassist)

Il existe d’autres solutions, je n’ai indiqué que les plus utilisées. Le choix n’est pas simple. Vous pouvez commencer par choisir un moteur VoIP (Asterisk, FreeSwitch ou Yate) et regarder l’interface graphique. Des critères peuvent-être éliminatoires comme le support de certains protocoles (comme IAX2 ou H323 par exemple), de montée en charge …

Un IPBX doit être facile à administrer. N’oubliez pas non plus de regarder les évolutions des différents projets. Malheureusement certains projets prometteurs sont devenus propriétaires comme TrixBox CE qui est devenu Fonality et AskoziaPBX qui a changé de licence.

Le mieux est de les tester au sein d’une VM afin de se faire une bonne idée après avoir rédigé un cahier des charges précis.

Je me dois de répondre à la question qui brule vos lèvres : quelles solutions d’IPBX libres je préfère ? Selon l’usage, je vais préférer soit Astlinux soit Xivo. FusionPBX est intéressant mais est un peu lourd d’usage. L’interface d’administration mériterait un lifting.

Quelles solutions avez-vous testées ? et quel est votre retour d’informations ?

 

Historique :

  • 06/02/2019 : ajoût de Wazo (fork de Xivo par son créateur) et suppression d’Elastix (ce dernier est mort suite au rachat)

AstLinux 1.2.3 : corrections de sécurité

Quelques jours après la version 1.2.2, l’équipe d’AstLinux sort une nouvelle version corrigeant plusieurs failles de sécurité (35 !) touchant de nombreux paquets.
Voici la liste :

  • CVE-2015-3331 : patch linux
  • CVE-2014-8964, CVE-2015-2325, CVE-2015-2326 : pcre
  • CVE-2014-9680 : sudo
  • CVE-2015-1572 : e2fsprogs
  • CVE-2014-8128 : tiff
  • CVE-2015-0286, CVE-2015-0287, CVE-2015-0289, CVE-2015-0292, CVE-2015-0293, CVE-2015-0209, CVE-2015-0288, CVE-2015-4000, CVE-2015-1788, CVE-2015-1789, CVE-2015-1790, CVE-2015-1792, CVE-2015-1791 : OpenSSL (version 1.0.1o)
  • CVE-2015-2059 : prosody
  • CVE-2014-9297, CVE-2014-9298, CVE-2015-1798, CVE-2015-1799 : ntpd/sntp
  • CVE-2014-2285 : netsnmp
  • CVE-2015-1419 : vsftpd
  • CVE-2015-3294 : dnsmasq
  • CVE-2015-3144, CVE-2015-3145, CVE-2015-3148, CVE-2015-3143, CVE-2015-3153, CVE-2015-3236, CVE-2015-3237 : libcurl

Un renforcement de la sécurité a été opéré par la création d’un certificat auto-généré unique.

Les versions d’Asterisk ont aussi été mis à jour :

  • Asterisk 1.8.32.3
  • Asterisk 11.18.0
  • Asterisk 13.4.0

Autre nouveauté importante, l’interface graphique d’Asterisk, Digium Asterisk GUI n’est plus inclue dans la solution quelque soit la version d’Asterisk. Je n’ai jamais bien compris l’intérêt de cette interface graphique et de la valeur ajoutée par rapport à l’interface d’AstLinux. Pour rappel, Digium Asterisk GUI est abandonné par l’équipe Asterisk depuis longtemps !

Etant donné l’importance de cette mise à jour, je vous invite à l’appliquer au plus vite sur vos systèmes.

Nouvelle version d’Astlinux 1.2.2 supportant Asterisk 13

Astlinux 1.2.2 vient de sortir. Découvrez les nouveautés d’un IPBX Asterisk embarqué et sécurisé prêt à l’emploi.

L’équipe d’Astlinux vient de sortir une nouvelle version. En dehors des habituelles corrections de bugs ou autres correctifs de sécurité (glibc « GHOST » et OpenSSL), mises à jour (noyau 3.2.66 et Asterisk) et améliorations de l’interface web, la grande nouveauté vient de la prise en charge de Asterisk 13 incluant la stack PJSIP. Toutes les versions d’Astlinux 1.2.2 (version d’Asterisk 1.8 , 11 et 13) intègrent aussi l’application de monitoring monit.

Créer votre serveur Asterisk : dans Linux Pratique été 2015

Le nouveau Linux Pratique vient de sortir avec un article intitulé « Créez votre serveur Asterisk ». Lisez attentivement cet article, et ensuite je vous invite à découvrir pour ceux qui ne connaissent pas encore 2 solutions top basées sur Asterisk :

  • Xivo : une solution créée et éditée par une entreprise française, Avencall. XiVo est une solution complète permettant de déployer un IPBX d’entreprise avec toutes les fonctionnalités nécessaires. L’interface d’administration est claire et complète et le nouveau XiVo Client (bandeau utilisateur permettant de gérer la présence, l’annuaire, le tchat, l’envoi de fax et les renvois de poste) est pratique et agréable. XiVo est construit sur une plateforme Debian et est dédié à être installé sur un serveur (vous pouvez aussi acheter un serveur avec XiVo pré installé).
  • Astlinux : une solution alternative plutôt orientée pour les TPE mais qui connaissent déjà Asterisk. Astlinux fournit une plateforme sécurisée intégrant Firewall, VPN, routage, QoS ainsi qu’une interface web légère. Les utilisateurs disposent d’un accès web dédié permettant de gérer renvois, messagerie vocale, annuaire. Mais pour gérer les appels, vous devrez savoir programmer le dialplan Asterisk (c’est pas bien compliqué non plus). Astlinux fonctionne sur un OS Linux embarqué et très léger avec pour objectif d’être installé sur des mini serveur comme les soekris.

Dans ce numéro de Linux Pratique Juillet / Août 2015, vous avez aussi un article sur une plateforme de CMS basée sur Django, Mezzanine. Je vous recommande cette solution, du Python, du PostgreSQL et une bonne VM et vous pouvez accueillir des milliers de visiteurs sur votre site. Django, le célèbre framework Python, intègre toutes les briques essentielles, et cela nativement afin de sécuriser les applications web. L’installation est super simple (pip install mezzanine) et pour créer un nouveau projet, vous devez taper 2 commandes supplémentaires (qui ne sont pas plus compliquées). Je vous invite à regarder les sites existants fonctionnant sous Mezzanine ainsi que la démonstration (surtout la partie admin, car la partie front est un peu pourrie par les utilisateurs !!!). Et pour les habitués de WordPress, il existe aussi des thèmes pour Mezzanine CMS disponibles en téléchargement (gratuits et payants). En voici un que j’aime bien qui s’appelle Singularity :

thème Mezzanine CMS Singularity Django

Et je profite de cet apparté sans grand rapport avec Asterisk (un peu quand même, on pourrait utiliser Django pour faire un GUI sympa à Asterisk pour des applications spécifiques comme je le fais pour FreeSwitch), pour vous présenter un premier lien regroupant l’ensemble des solutions CMS basées sur le framework Django et les solutions de blog basées aussi sur Django. Je vous recommande Zinnia, développé par un Français. J’ai hésité à migrer mon blog vers sa solution, mais je manque de temps (et il faut que je change d’hébergement !)

Zinnia blog CSM Django

Je vous laisse maintenant acheter ce magazine en ligne ou chez votre marchande de journaux, un bon petit numéro pour avoir un peu de lecture saine (pas Voici ou Mickey) sur la plage cet été.

IPBX : sortie de Astlinux 1.14, plateforme de communication sécurisée embarquée

Découvrez les détails de cette nouvelle version qu’il faut absolument découvrir

Cette nuit, une nouvelle version de Astlinux vient de sortir. Astlinux est une distribution intégrant Asterisk, et l’ensemble des outils nécessaires afin de gérer votre PABX. Il est plutôt destiné aux petites entreprises du fait de son interface simple. Mais un administrateur connaissant asterisk ne sera nullement bridé et pourra pousser asterisk dans ses retranchements.

Présentation de Astlinux

Astlinux se différencie de ses concurrents Trixbox, Xivo, Elastix par le fait qu’il est optimisé pour fonctionner sur des environnements avec peu de ressources. Je l’ai utilisé pendant des années sur des cartes Soekris. On obtient un système solide : pas de disque dur (on utilise une carte mémoire et le stockage de la prog et des messages se font sur une clé usb ou un disque flash par exemple), pas de ventilateur et une faible consommation (il est facile de tenir de nombreuses heures avec une petite batterie).

Fonctionnalités

AstLinux fournit une plateforme de communication sécurisée intégrant les éléments suivant :

  • Asterisk 1.8 and 11: SIP, DAHDI – IPBX
  • Asterisk Operator Panel: FOP2 – optional Add-On Package
  • Prosody 0.9: XMPP – Presence et Message
  • Linux: Kernel 2.6.35, basé sur Busybox avec iproute2, e2fsprogs et util-linux
  • VPN : OpenVPN IPSec VPN and PPTP
  • Languages: bash, php, lua and perl
  • Server web: Linux-Lighttpd-SQLite3-PHP
  • Monitoring: Zabbix SNMP et UPS Equipment
  • Routeur IPv4 / IPv6 et Stateful Filtering Firewall
  • Serveurs DHCP, DNS, TFTP NTP et FTP
  • Notifications par email
  • Serveur LDAP pour distribuer l’annuaire
  • ODBC afin de supporter SQLite3
  • RUNNIX bootloader permettant la gestion des versions de firmware et les diagnostiques matériels
  • Interface pour l’administration

Nouveautés

Cette nouvelle version apporte l’intégration d’un serveur d’annuaire LDAP permettant de distribuer l’annuaire, la’intégration du paquet Nut pour la supervision de l’UPS et quelques correctifs de bugs et de failles de sécurité.

Conclusion

Attention, Astlinux n’est pas un clicodrome. Il faut donc savoir ce que l’on fait quand on souhaite l’utiliser. Des notions de Linux, d’Asterisk, de réseau et de VPN (si vous souhaitez l’utiliser, mais c’est tout de même recommandé pour les postes distants) sont indispensables.

Vous trouverez sur le site de Astlinux les images afin de pouvoir l’utiliser ou le tester sur VirtuialBox ou VMWare (mais dans ces 2 derniers cas, pas en prod !!!).

L’image pour la carte 5501 de Soekris est bien entendu disponible. Si vous avez dans vos placard quelques cartes 4801, il est possible de créer votre propre image assez simplement.