SFR contre attaque le mobile par l’ADSL

SFR était jusqu’à ce jour l’opérateur le plus discret depuis le lancement avec fracas des offres mobiles de Free. Tous les autres opérateurs ont réagi avec de nouveaux forfaits mobiles agressifs afin de freiner la fuite de leurs clients vers le nouveau trublion du mobile. SFR ne dormait pas, mais murissait une contre attaque.

En effet, aujourd’hui SFR vient de lancer de nouvelles offres ADSL, offres limitées en durée (jusqu’au 6 avril) et en nombre (5000 souscriptions). Le premier forfait (neufbox SFR) commence à 14,90 €TTC/mois et l’offre intégrant les mobiles (neufbox Evolution) à 24,90 €TTC/mois. Plus d’infos, par

La stratégie de SFR me semble ingénieuse. En effet, au lieu de se lancer dans une concurrence de prix sur le mobile, ils attaquent la base installée de l’ADSL ou le churn est plus faible, et la rentabilité garantie dans le temps. De plus, avec les offres groupées ADSL+mobile (offres que je n’apprécie guère par ailleurs), ils répondent aussi à la problématique de la concurrence mobile.

Ils attaquent aussi directement la source de revenue essentielle de Free. Pour quoi pas à terme, selon le succès de l’opération, prolonger dans le temps ces offres agressives afin de mettre en difficulté celui qui rogne leurs marges mobiles. C’est de bonne guerre. Fragiliser Free sur l’ADSL, et laisser les autres attaquer Free sur le mobile ainsi que laisser Orange se dépêtrer avec leur accord d’itinérance !

Le tarif des box ADSL triple play n’ayant pas bougé depuis des années, et les marges générées étant en augmentation (amortissement des réseaux, baisse des terminaisons d’appels, revenus complémentaires multimédia …), la stratégie de positionner une nouvelle référence tarifaire pour les box peut être gagnante. En effet, SFR dispose du premier réseau d’ADSL dégroupé avec Numéricable et Free (Bouygues utilise celui de Completel, même maison que Numéricable). SFR repositionnerait ainsi le marché vers les opérateurs de réseaux majeurs que sont Orange, SFR et Free. Les offres quadruple play renforcent cette stratégie. Et dans cette hypothèse, Bouygues Télécom serait obligé d’accélérer sa stratégie d’intégration d’un réseau d’accès (on parle depuis de longs mois d’un rachat de Completel par Bouygues).

La nouvelle offre de SFR serait-elle une attaque à plusieurs bandes ? l’avenir nous apportera prochainement la réponse.

Auteur : Mathias

Qui suis-je ? Je travaille dans les télécoms et réseaux depuis 1996 (oui, le siècle dernier). Je suis ingénieur en génie électrique et informatique industrielle réseaux et télécoms. Je suis passionné de technologies et je participe à plusieurs projets touchant les télécoms (asterisk et freeswitch notament) et la sécurité informatique (PfSense). J’interviens en tant que freelance afin d'accompagner les entreprises et opérateurs en leur apportant mon expérience et mon expertise.

Laisser un commentaire