Joe Mobile : un MVNO de plus disparaît

Lors pas du rachat de SFR par le groupe Numéricable (Altice), une modification du paysage des opérateurs mobiles était prévisible. En effet, le nouvel ensemble SFR-Numéricable doit rapidement dégager des marges importantes afin de rembourser l’emprunt contracté afin de réaliser l’opération de rachat. Une manière simple d’augmenter les marges est de réduire les coûts. Après avoir augmenté les tarifs, mis la pression sur les fournisseurs, la suppression des MVNO était prévisible : pourquoi créer une concurrence inutile ? pourquoi maintenir une structure complémentaire.

Joe Mobile a été créé en Octobre 2012. Il ciblait les utilisateurs avec un usage irrégulier en leur laissant la possibilité de changer de forfait chaque mois, de suspendre temporairement la ligne tout en communiquant avec des conditions commerciales transparentes (qualités quasiment inexistantes dans l’univers des télécoms !).

Cokpit de Joe Mobile - MVNO de SFR

SFR-Numéricable a pour l’instant préféré le MVNO Virgin Mobile à Joe Mobile, les 2 opérateurs MVNO appartenant au groupe, mais pour combien de temps ? Actuellement, le nom de domaine revoit sur le site de Virgin Mobile.

Une question légitime vient à l’esprit : quel avenir pour les opérateur MVNO ? ils sont sous la coupe via les offres tarifaires de l’opérateur de réseau. Une modification de l’offre, une augmentation tarifaire et le fragile équilibre est remis en cause.

Les premiers à s’inquiéter sont les opérateurs MVNO appartenant au groupe Numéricable. La rationalisation en cours et le souhait de voir une concurrence moins forte va faire encore bouger les lignes dans les prochains mois. Par exemple, Futur Télécom a t’il une réelle plus value par rapport à SFR ?

Les opérateurs indépendants du point de vue du capital du groupe Numéricable doivent aussi se poser des questions. Ils dépendent complètement du point de vue technique du réseau de SFR. Rien ne les assurent qu’une revalorisation de contrat n’est pas en train d’être envisagée avec les avocats du groupe ? Peut-être q’une offre « généreuse » de rachat est même déjà préparée …

Une chose est sure : l’avenir pour les opérateurs mobiles sans réseau n’est pas dégagé notamment pour ceux s’appuyant sur le réseau de SFR.

Laisser un commentaire