Une carte conceptuelle pour comprendre le logiciel libre

Afin de mieux comprendre les apports du logiciel libre, je vous propose de découvrir une carte conceptuelle réalisée par l’association APRIL.

Dans mes recherches dans les documents mis à disposition par l’APRIL à ses membres, j’ai découvert cette carte conceptuelle très bien faite.

 

Je vous propose une version en Espagnol (pour mes amis de ce beau pays) :

map-fr-i-3000

 

N’hésitez surtout pas à partager et à faire découvrir ces cartes et les logiciels libres.

Pourquoi PyFreeBilling est un logiciel libre ?

Comment fonctionne le logiciel libre ? vous y trouverez les raisons de mon choix de la licence GPL pour PyFreeBilling.

On me pose souvent la question, pourquoi avoir choisi une licence libre pour PyFreeBilling. Pour rappel, PyFreeBilling est un logiciel permettant à un opérateur VoIP d’acheter et de revendre des minutes téléphoniques (et vidéo) s’appuyant sur le moteur Freeswitch.

Etant adhérant à l’APRIL, j’ai découvert une plaquette parfaitement réalisée expliquant précisément les raisons de mon choix.

comment marche logiciel libre

 

Comment supprimer les doublons avec Libre Office

La gestion des doublons (détection ou suppression) dans un tableur n’est pas très compliqué, il suffit juste de savoir comment le faire. Voici donc un tuto très simple en 7 étapes valable pour Libre Office mais aussi Open Office :

  1. Vous sélectionner la colonne dont vous souhaitez supprimer les doublons
  2. Dans le menu du haut, sélectionnez « Données », puis « Filter », puis « Filtre standard ». Une nouvelle fenêtre s’ouvre !
  3. Dans « Nom du Champ », sélectionnez « aucun »
  4. Ensuite cliquez sur « plus d’options » : des options supplémentaitres apparaissent
  5. Puis décochez la case « La plage contient des étiquettes de colonne » si votre colonne n’a pas de titre (étiquette)
  6. Enfin, cochez l’option « Sans doublons »
  7. Et validez en cliquant sur « OK » !

Et voilà, efficace et simple.

IPBX : sortie de Astlinux 1.14, plateforme de communication sécurisée embarquée

Découvrez les détails de cette nouvelle version qu’il faut absolument découvrir

Cette nuit, une nouvelle version de Astlinux vient de sortir. Astlinux est une distribution intégrant Asterisk, et l’ensemble des outils nécessaires afin de gérer votre PABX. Il est plutôt destiné aux petites entreprises du fait de son interface simple. Mais un administrateur connaissant asterisk ne sera nullement bridé et pourra pousser asterisk dans ses retranchements.

Table des matières

Présentation de Astlinux

Astlinux se différencie de ses concurrents Trixbox, Xivo, Elastix par le fait qu’il est optimisé pour fonctionner sur des environnements avec peu de ressources. Je l’ai utilisé pendant des années sur des cartes Soekris. On obtient un système solide : pas de disque dur (on utilise une carte mémoire et le stockage de la prog et des messages se font sur une clé usb ou un disque flash par exemple), pas de ventilateur et une faible consommation (il est facile de tenir de nombreuses heures avec une petite batterie).

Fonctionnalités

AstLinux fournit une plateforme de communication sécurisée intégrant les éléments suivant :

  • Asterisk 1.8 and 11: SIP, DAHDI – IPBX
  • Asterisk Operator Panel: FOP2 – optional Add-On Package
  • Prosody 0.9: XMPP – Presence et Message
  • Linux: Kernel 2.6.35, basé sur Busybox avec iproute2, e2fsprogs et util-linux
  • VPN : OpenVPN IPSec VPN and PPTP
  • Languages: bash, php, lua and perl
  • Server web: Linux-Lighttpd-SQLite3-PHP
  • Monitoring: Zabbix SNMP et UPS Equipment
  • Routeur IPv4 / IPv6 et Stateful Filtering Firewall
  • Serveurs DHCP, DNS, TFTP NTP et FTP
  • Notifications par email
  • Serveur LDAP pour distribuer l’annuaire
  • ODBC afin de supporter SQLite3
  • RUNNIX bootloader permettant la gestion des versions de firmware et les diagnostiques matériels
  • Interface pour l’administration

Nouveautés

Cette nouvelle version apporte l’intégration d’un serveur d’annuaire LDAP permettant de distribuer l’annuaire, la’intégration du paquet Nut pour la supervision de l’UPS et quelques correctifs de bugs et de failles de sécurité.

Conclusion

Attention, Astlinux n’est pas un clicodrome. Il faut donc savoir ce que l’on fait quand on souhaite l’utiliser. Des notions de Linux, d’Asterisk, de réseau et de VPN (si vous souhaitez l’utiliser, mais c’est tout de même recommandé pour les postes distants) sont indispensables.

Vous trouverez sur le site de Astlinux les images afin de pouvoir l’utiliser ou le tester sur VirtuialBox ou VMWare (mais dans ces 2 derniers cas, pas en prod !!!).

L’image pour la carte 5501 de Soekris est bien entendu disponible. Si vous avez dans vos placard quelques cartes 4801, il est possible de créer votre propre image assez simplement.