Comparatif des versions des paquets dans ubuntu 14.04 et 16.04 et debian 8 et 9 que j’utilise le plus

Dans le cadre de mes différents projets, je suis amené à utiliser différents systèmes d’exploitation et différentes générations. Pour effectuer le bon choix, il est parfois utile de pouvoir comparer les versions des paquets disponibles dans les distributions (même si j’aime bien compiler certains paquets pour mieux coller à mes attentes, parfois il est nécessaire d’utiliser les paquets – pré-requis client par ex-).

J’ai choisi arbitrairement Ubuntu 14.04 LTS et la future 16.04 LTS ainsi que Debian stable (8) et testing. Il est bien sûr possible d’utiliser des ppa afin de disposer de versions plus à jour, mais cela est hors scope (et impose au passage une nécessaire confiance dans le contributeur et ajoûte une complexité de migration).
Pour préciser, ce comparatif a été réalisé dans l’objectif exclusif d’un usage en serveur et sans interface graphique !

Voici le tableau au 11/04/2016

Version des paquets selon la distribution Ubuntu / debian
PaquetsUbuntu 14.04 LTSUbuntu 16.04 LTSDebian 8Debian Testing
mariadb-server5.5.4710.0.23-210.0.2310.0.24
mysql-server5.5.475.7.115.5.475.6.28
postgresql9.3+1549.5+1739.4+1659.5+173
odbc-postgresql1:09.02.01001:09.03.03001:09.03.03001:09.03.0300
redis-server2:2.8.42:3.0.62:2.8.172:3.0.6
unixodbc2.2.142.3.12.3.12.3.1
apache22.4.72.4.182.4.102.4.18
nginx1.4.61.9.141.6.21.9.10
gunicorn17.519.4.519.019.4.5
ssh1:6.61:7.21:6.71:7.2
fail2ban0.8.110.9.30.8.130.9.3
iptables1.4.211.6.01.4.211.6.0
munin2.0.192.0.252.0.252.0.25
rsyslog7.4.48.16.08.4.28.16.0
freeswitchnananana
asterisk1:11.7.01:13.1.01:11.13.11:13.7.2
kamailio4.0.44.3.44.2.04.4.0
freeradius2.1.122.2.82.2.52.2.8
ansible1.5.42.0.0.21.7.22.0.1.0

Ma première conclusion de cette revue, est de ne plus lancer de nouveaux projets avec Ubuntu 14.04 LTS !

Je mettrais à jour de temps en temps cette liste (n’hésitez pas à proposer quelques paquets indispensables pour les projets télécoms)

 

Lancement du forum de support pour FreeSwitch

Afin de combler un manque, j’ai décidé de lancer un forum de support dédié à la communauté francophone de FreeSwitch. En effet, je reçois pas mal de demandes d’aide par email, et je trouve dommage de ne pas faire profiter la communauté des réponses.

FreeSwitch est un outil fantastique permettant de créer des applications VoIP et vidéo (mais pas seulement) complexes et performantes. J’ai créé plusieurs sections (d’autres sections peuvent être envisagées) : actualités, installation, configuration, programmation et matériels. L’objectif est de créer une communauté d’entre-aide.

Si vous souhaitez devenir modérateur, envoyez moi un message privé.

L’adresse : forum FreeSwitch France

Ansible : installation automatisée de Freeswitch Ubuntu Debian – v1.3

Nouvelle mise à jour (v1.3) du role FreeSwitch pour Ansible, le célèbre moteur d’orchestration. Installation automatisée de FreeSwitch à partir des sources sur les systèmes linux basés sur Debian/Ubuntu.

Je viens de publier la mise à jour du role FreeSwitch pour Ansible, le célèbre moteur d’orchestration, la version 1.3. Ce role permet d’installer FreeSwitch de manière automatique à partir des sources sur les systèmes linux basés sur Debian et Ubuntu.

Un bug de dépendances touchant Debian Jessie a été corrigé, plus quelques modifications mineures.

L’utilisation est simple. Il faut dans un premier temps installer Ansible, puis ajouter mwolff44.freeswitch-mw à vos roles.

Installation d’Ansible recommandée (il faut une version supérieure à la 1.8, les paquets de Jessie ne fournissant que la 1.7 !) :

apt-get install -y python-apt python-pycurl libtiff5-dev git python-pip python-dev autoconf g++ libgmp-dev
pip install ansible makupsafe

Pour un usage rapide du script, voici la démarche.

git clone https://github.com/mwolff44/freeswitch-mw.git
echo localhost > inventory
ansible-playbook -i inventory freeswitch-mw/test.yml --connection=local

Bien entendu, vous pouvez utiliser vos fichiers de configuration et des options spécifiques (le détail est sur le github de freeswitch-mw – role d’installation automatisée de FreeSwitch). Voici un exemple de configuration ci-dessous (le fichier test.yml appelé ci-dessus) :

- hosts: all
  vars_files:
    - 'defaults/main.yml'
  tasks:
    - include: 'tasks/main.yml'
  handlers:
    - include: 'handlers/main.yml'

Le repository du role Ansible pour FreeSwitch est hébergé chez Github et est bien sûr validé en intégration continue grâce au service de travis-ci.org.

Si vous voyez des idées d’amélioration, n’hésitez pas.

 

Mise à jour du 11/02/2016 : mise à jour des paquets Debian / Ubuntu à installer pour Ansible. Installation avec pip de markupsafe

PyFreeBilling V2 : quelles sont les news ?

Nouvelles de la v2 de PyFreeBilling, solution open source softswitch VoIP. PyFB gère les trunks, les comptes SIP, le routage, les tarifs, la facturation

Cela fait maintenant très longtemps que je n’ai pas communiqué sur la version 2 de PyFreeBilling, solution open source de softswitch VoIP. PyFB gère les clients, les fournisseurs, les trunks, les comptes SIP (mode user/mdp ou authentification par IP), les règles de routage, les tarifs, la facturation et le reporting.

La version 2 apporte de nombreuses nouveautés. La plus importante est la prise en charge native de plusieurs serveurs FreeSwitch de manière intégrée et simple. La V1 permet de le faire, mais il faut utiliser des scripts ssh et communiquer plusieurs ip à ses clients et fournisseurs. La V2 intègre Kamailio en frontal qui gère l’authentification et le load balancing entre les différents serveurs média (FreeSwitch).

La seconde nouveauté est une nouvelle interface plus moderne, plus rapide et plus réactive grâce à la technologie Ajax. Une API permet aussi d’intégrer PyFreeBilling à votre site web ou votre backoffice. Au passage, je cherche des traducteurs pour la documentation et l’interface. Pour le moment seul la langue anglaise est prévue.

La troisième importante nouveauté est la gestion des services (abonnement de canaux SIP par exemple) et des factures pdf.

Cette version est toujours en développement mais avance vite.

J’en profite pour remercier les sponsors qui me permettent de consacrer autant de temps à ce projet.

Quand la version 2 est prévue : j’espère libérer une beta pour la fin d’année (cadeau de Noël ?). Elle sera présentée avec le nouveau site de PyFreeBilling qui sera basé sur Pluxml.

Xivo : vidéo de présentation de l’IPBX libre

L’équipe Xivo vient de publier une vidéo en anglais présentant l’IPBX libre. Dans cette vidéo de 3:51 minutes, la communauté Xivo est présentée par Gregory Sanderson, développeur R&D de la team Xivo, les partenaires et les contributeurs. Enfin, vous trouverez un tutorial de prise en main de  Xivo en 3 étapes.

Bon visionnage.

FreeSwitch : mettre à jour une ancienne installation

Mise à jour ancienne installation FreeSwitch : résoudre les problèmes liés au changement de repository de FreeSwitch et de certificats.

Vous devez mettre à jour une ancienne installation de FreeSwitch. La procédure est assez simple. Soit vous souhaitez utiliser la même branche, dans ce cas cette commande est suffisante :

make current

ou vous souhaitez en profitez pour migrer vers la dernière version stable ou une version de dev, pour cela vous devez au préalable saisir cette commande :

git checkout v1.4.stable

Mais l’équipe de FreeSwitch ayant changé l’hébergement des repos, il y a de grandes chances pour que vous obteniez des erreurs comme celle-ci :

error: server certificate verification failed. CAfile: /etc/ssl/certs/ca-certificates.crt CRLfile: none while accessing https://stash.freeswitch.org/scm/fs/freeswitch.git/info/refs

ou une erreur indiquant que le repo est inaccessible (l’ancien repo FreeSwitch git).

Voici la solution :

git remote set-url origin https://freeswitch.org/stash/scm/fs/freeswitch.git

Et vous n’avez plus qu’à relancer une nouvelle compilation de FreeSwitch.

Xivo et Raspberry PI 2 : l’IPBX idéal pour les petites sociétés ?

Intégrer Xivo, IPBX libre sur Asterisk, et une carte low cost, la Raspberry PI 2 pour proposer une solution de téléphonie low cost aux TPE.

Pouvoir utiliser une carte Raspberry PI pour faire un petit IPBX est un projet intéressant : compacité et faible consommation. Plusieurs manières existent afin d’atteindre cet objectif. Naturellement, installer un Asterisk ou un FreeSwitch tout frais sur une distribution adaptée à la carte, la Raspbian, est la première idée qui a germée dans mon esprit. L’exercice fut concluant, mais les performances assez limitées, entre 3 et 5 appels simultanés selon la configuration et le système. Un peu juste, et difficilement utilisable en production sans une interface graphique digne de ce nom (sauf pour des projets de niche).

Depuis, la carte Raspberry PI 2 a vu le jour avec des spécifications en hausse ouvrant ainsi d’intéressantes perspectives. Les limitations techniques de la carte étant repoussée, une utilisation en IPBX pour les petites entreprises devient envisageable. Cette carte embarque assez de puissance afin de pouvoir faire tourner Asterisk ou FreeSwitch et un petit serveur web pour la configuration et l’interface utilisateur. N’ayant pas eu beaucoup de temps disponible, ni de carte Raspberry PI 2 sous la main, je n’ai pas encore monté de lab.

Mais un intégrateur Nantais, Geoffroy RABOUIN a remonté ses manches et a passé quelques nuits blanches afin d’intégrer Xivo, un célèbre IPBX Open Source basé sur Asterisk offrant une interface web agréable,  à une carte Raspberry PI 2. Au passage, un grand merci à la community manager de Xivo, Valérie DAGRAIN, de m’avoir fait découvrir ce projet. Le nom de ce sympathique projet : simplement Raspivo, Xivo sur Raspberry PI 2.

A l’heure de la rédaction de cet article, Raspivo intègre la dernière version de Xivo, la 15.12.

La documentation d’installation est disponible en ligne : installation de Raspivo depuis les dépôts de Iris Networks (société de Geoffroy RABOUIN). Le process est vraiment simple. Selon le créateur, les performances sont très intéressantes. Il a en effet atteint 12 appels simultanés sans déformation de la voix. Reste à voir les limitations, je pense notamment à certaines fonctionnalités gourmandes en CPU et en I/O.

Ce projet mérite une attention toute particulière, de part la qualité de la distribution Xivo (une de mes 2 solutions de téléphonie libre préférées), et d’autre part par les caractéristiques de la carte Raspberry PI 2 : faible consommation, pas de pièces mobiles et taille réduite.

Dès que j’ai un peu de temps et une carte sous la main, je testerai Raspivo et je vous ferai un retour détaillé.

Raspivo présente une réelle alternative permettant aux petites sociétés de disposer d’une solution de téléphonie libre low cost, un IBPX asterisk simple et fiable.

Liste des IPBX libres

Le choix d’un IPBX est parfois compliqué : l’offre est importante et complexe. Sur le papier toutes les solutions se valent, proposent toutes les fonctionnalités utiles, sont sécurisées, facilement administrables … Quand on doit choisir une solution IPBX libre, le choix est plus difficile. La première difficulté est de lister les différentes solutions.

Je vais lister pour vous les différentes solutions qui s’offrent à vous, la contrainte étant que la solution doit-être libre et à même de mettre en place un IPBX en entreprise. Pas d’autre contrainte ! Les voici classées par ordre alphabétique :

  • Astlinux
  • Blue.box
  • FreePBX Distro
  • FusionPBX
  • Incredible PBX
  • PIAF : PBX in a flash
  • Wazo
  • Xivo
  • Yate (avec le module pbxassist)

Il existe d’autres solutions, je n’ai indiqué que les plus utilisées. Le choix n’est pas simple. Vous pouvez commencer par choisir un moteur VoIP (Asterisk, FreeSwitch ou Yate) et regarder l’interface graphique. Des critères peuvent-être éliminatoires comme le support de certains protocoles (comme IAX2 ou H323 par exemple), de montée en charge …

Un IPBX doit être facile à administrer. N’oubliez pas non plus de regarder les évolutions des différents projets. Malheureusement certains projets prometteurs sont devenus propriétaires comme TrixBox CE qui est devenu Fonality et AskoziaPBX qui a changé de licence.

Le mieux est de les tester au sein d’une VM afin de se faire une bonne idée après avoir rédigé un cahier des charges précis.

Je me dois de répondre à la question qui brule vos lèvres : quelles solutions d’IPBX libres je préfère ? Selon l’usage, je vais préférer soit Astlinux soit Xivo. FusionPBX est intéressant mais est un peu lourd d’usage. L’interface d’administration mériterait un lifting.

Quelles solutions avez-vous testées ? et quel est votre retour d’informations ?

 

Historique :

  • 06/02/2019 : ajoût de Wazo (fork de Xivo par son créateur) et suppression d’Elastix (ce dernier est mort suite au rachat)

Kali Linux 2.0 : vidéo de pré-lancement

Kali Linux 2.0 en vidéo. Découvrez le teaser de cette nouvelle version

La très attendue version 2.0 de Kali Linux, le système d’exploitation dédié aux tests de sécurité, est sur le point d’être finalisée. Je vous laisse découvrir le teaser.

Nouvelle version d’Astlinux 1.2.2 supportant Asterisk 13

Astlinux 1.2.2 vient de sortir. Découvrez les nouveautés d’un IPBX Asterisk embarqué et sécurisé prêt à l’emploi.

L’équipe d’Astlinux vient de sortir une nouvelle version. En dehors des habituelles corrections de bugs ou autres correctifs de sécurité (glibc « GHOST » et OpenSSL), mises à jour (noyau 3.2.66 et Asterisk) et améliorations de l’interface web, la grande nouveauté vient de la prise en charge de Asterisk 13 incluant la stack PJSIP. Toutes les versions d’Astlinux 1.2.2 (version d’Asterisk 1.8 , 11 et 13) intègrent aussi l’application de monitoring monit.