Ubuntu : erreur ‘/etc/init.d/vboxdrv setup’ lors du lancement de virtualbox

Sur votre belle ubuntu, vous venez d’installer via les packages virtualbox. Vous créez votre nouvelle machine virtuelle, mais lors du lancement d’initialisation de celle-ci, vous voilà avec un beau message d’erreur vous demandant de lancer la commande suivante :

/etc/init.d/vboxdrv setup'

Mais malgré toute votre bonne volonté, le message revient en boucle.

L’origine du problème vient du fait qu’ubuntu n’installe pas linux-headers nécessaire au bon fonctionnement de virtualbox.

Voilà la démarche à suivre :

sudo apt-get install linux-headers-`uname -r`
sudo apt-get remove dkms
sudo apt-get install dkms virtualbox-dkms
modprobe vboxdrv

maintenant, et sans redémarrer votre machine, vous pouvez utiliser virtualbox.

Mon nouveau lecteur rss en remplacement de google reader : Kriss Feed

Introduction

La mort des flux rss est annoncé depuis de long mois. Malgré cela, il m’est difficile de trouver un remplaçant aussi souple et efficace.

Mes besoins

Google ayant annoncé la fin de Google Reader, je me suis lancé dans la recherche de mon nouveau lecteur. Mon cahier des charges était celui-ci :

  • doit fonctionner en auto hébergement pour ne plus subir les aléas d’hébergeurs
  • doit être open source et libre, enfin de pouvoir m’assurer de la durée de vie de l’application
  • doit utiliser des langages que je maîtrise, dans le but de pouvoir modifier le code et poursuivre en cas d’abandon du créateur
  • doit être léger (je n’aime pas les usines à gaz ! de plus, il doit fonctionner sur mon nas synology)
  • doit fonctionner sans base de données SQL (aucun intérêt de rajouter une couche de mysql)
  • doit être rapide (je ne suis peut-être pas assez patient)

Solution choisie : KRISS FEED

Après plusieurs tests, j’ai trouvé la solution adéquate. Je l’utilise depuis plusieurs jours et j’en suis pleinement satisfait. Il s’agit de Kriss Feed .

Installation

L’installation est extrêment basique. Les contraintes aussi : votre serveur doit supporter php. L’application ne se compose que de un seul fichier « index.php ».

Vous installez ce fichier dans votre serveur, et vous vous connectez directement sur cette page. Vous saisissez votre identifiant et votre mot de passe (à vous de bien choisir !). C’est l’étape la moins évidente, car il n’est pas explicitement indiqué que c’est l’étape de création de votre identifiant. Ensuite, vous importez vos flux compatibles au format opml et lancez un update.

La configuration se fait dans le lien « configuration ». Je vous l’avez bien dit, c’est très simple.

Démonstration

Si vous voulez vous faire une idée, vous pouvez accéder à la démo en ligne.

Conclusion

En conclusion, merci à google de mettre fin à son service google reader, j’ai ainsi pu récupérer la maîtrise de mes flux rss et je me suis affranchi d’une partie du tracking.

Asterisk : comment lire un numéro de téléphone à l’appelant

Nous allons voir comment asterisk peut annoncer un numéro de téléphone à l’appelant. En France, on ne lit un numéro de téléphone en annonçant chaque nombre le composant, mais par groupe de 2 ( 014012… est lu zero un, quarante, douze … et non zero, un, quatre, zero, un , deux …). Pour cela nous allons utiliser l’application app_playpack.so.

Fonctionnement

L’application app_playback.so se paramètre dans le fichier de configuration say.conf. L’application utilisée afin de lire le numéro est Playback().

Pré requis

Il faut s’assurer que dans sip.conf, dans la section [general] que vous ayez la définition suivante :

language=fr

Ensuite, éditez asterisk.conf et ajoutez dans le context [options] et ajouter :

languageprefix = yes

Les fichiers de voix française sont bien entendu installés.

Ensuite, vous devez avoir le fichier say.conf dans /etc/asterisk et ce fichier doit contenir les patterns pour le français.

Configuration

Modifiez say.conf afin d’avoir les lignes suivantes :

[fr](date-base,digit-base)
_[n]um:0X => num:${SAY:0:1}, num:${SAY:1:1}

...

;numeros 0800 : 0800, 0811... 0899
_pho[n]e:08XXXXXXXX => num:${SAY:0:1}, num:${SAY:1:3},num:${SAY:4:2}, num:${SAY:6:2},num:${SAY:8:2}

;numeros de telephones fixes et mobiles
_pho[n]e:0[1-79]XXXXXXXX => num:${SAY:0:1}, num:${SAY:1:1}, num:${SAY:2:2}, num:${SAY:4:2}, num:${SAY:6:2}, num:${SAY:8:2}

Ensuite, faites un reload ( ou juste « module reload app_playback.so ») afin de prendre en compte les changements.

Un exemple d’utilisation

Voici un exemple de code à ajouter dans un contexte du fichier extensions.conf :

[pres-num-tel-fr]
exten => 0011,1,Playback(phone:0140456789,say)
exten => 0011,n,Hangup

ou si vous souhaitez utiliser votre AGI en utilisant le PERL :

$AGI->exec("PLAYBACK num:0140456789,say ""n");

Voilà votre asterisk programmé afin d’énoncer à la manière française les numéros de téléphone.

Mettre en place un environnement de développement Django sous Opensuse

Nous allons voir dans cet article comment mettre en oeuvre un environnement développement Django sous Opensuse. Django est un framework très puissant programmé en python.

Installation des dépendances python

Nous commençons par installer les outils indispensables, notament pip afin de pouvoir installer nos paquets dans notre environnement.

zypper install python-devel python-pip python-virtualenv

Python est installé par défaut sur les distribution Opensuse. Nous installerons les autres paquets via pip dans un environnement virtualisé dédié à notre projet.

Création de notre environnement virtuel

Il est indispensable de créer un environnement virtuel par projet, ainsi vous pourrez sur une seule machine de développement travailler avec différentes versions de django, différentes versions de votre projet et maîtriser au mieux les dépendances spécifiques et les versions spécifiques des dépendances de votre projet.

La création d’un environnement virtuel est simple :

#Création de virtualenv appelé venv -- à remplacer par le nom que vous souhaitez --
virtualenv venv --no-site-packages

#Activation du virtualenv
source venv/bin/activate

#Se positionner dans son environnement
cd venv

#Sortir ou désactivation de votre virtualenv
deactivate

Installation de django

L’installation est assez simple grâce à pip. Je vous conseille aussi d’installer django-extensions et django-debug-toolbar ainsi que south, qui sont des outils indispensables de mon point de vue.

pip install django
pip install django-extensions
pip install django-debug-toolbar

Vérifions que django fonctionne bien. Pour cela, lancer une console python :

import django
print django.get_version()

# CTRL+D pour quitter

Avec la dernière opensuse 12.3, vous devrez obtenir  » 1.5 « . Nous sommes sous python 2.7 (2.7.3 au moment de l’écriture de l’article).

Vous êtes maintenant prêt à développer votre application django sous opensuse.

Sortie de la dernière OpenSuse 12.3

Dans quelques heures, la dernière version de <a class="colorbox" href="http://www.opensuse.org" target="_blank">OpenSuse</a> sera disponible au téléchargement. J'apprécie tout particulièrement leur version desktop de part la qualité de la finition, l'esthétique et la stabilité. Je vous invite vivement à la découvrir. Je ne dis pas que OpenSuse est meilleure que la Fedora ou la Ubuntu ou la Mint ..., mais elle aporte une vision différente qui mérite sa place sur nos ordinateurs.


La version serveur mérite aussi le détour. Je vous engage sur des projets critiques (virtualisation, haute dispo, temps réel) à tester la version <a  class="colorbox" href="https://www.suse.com/products/server/features/comparison.html" target="_blank">Suse Linux Entreprise Server</a> . Un gand nombre de fonctionnalités sont disponibles. Je préparerais quand j'aurais un peu de temps un papier comparatif avec RedHat et Ubuntu.


Je vous laisse découvrir les nouveautés dans ce très bon <a  class="colorbox" href="http://syvolc.briolet.fr/2013/03/13/sortie-officielle-dopensuse-12-3/" target="_blank">article</a> en français de syvolc.

Sortie de Kamailio 4.0.0

Kamailio vient de sortir une nouvelle version majeure, la 4.0.0 . C’est la première version majeure intégrant complètement SER au sein du projet. En d’autres termes, il n’y a plus de modules dupliqués. Il y a plein d’autres nouveautés qui sont parfaitement expliquées sur leur site.

Je vais dès maintenant lancer mes tests sur cette version que j’attendais pour un de mes projets.

Kamailio est un serveur SIP Open Source preformant et sécurisé.

Comment convertir un fichier audio pour son PABX asterisk ou Alcatel ?

La pluspart des PABX ou autocommutateurs n’acceptent pas n’importe quel format pour la musique d’attente, les messages d’accueils téléphoniques ou de répondeurs. Vous pouvez très facilement mixer votre musique avec votre belle voix avec des outils opensource comme Audacity .

Par contre, afin que vous puissiez importer votre message et le faire fonctionner, il devra répondre à certains standards : format wav, codage 8bits, taux d’échantillonage 8kHz et encodage ulaw (ou alaw). Pour cela, votre ami s’appelera sox . Il se définit comme le couteau suisse des programmes de traitements audio. Il est en effet extrêment puissant et multiplateforme (windows, linux, maxosx …).

Dans notre cas, voici la commande à utiliser afin de convertir notre fichier audio en format intelligible pour notre PABX préféré :

sox -V mon-message-audio.wav -r 8000 -c 1 -t ul -w mon-message-audio_OK.wav

Je vous invite à étudier la documentation afin de découvrir toutes les options possibles. Vous pouvez par exemple augmenter ou diminuer le volume du son.

Outil afin de générer une ligne de commande crontab

Crontab est outil essentiel pour tout administrateur linux / BSD. La génération d’une ligne de commande n’est pas toujours aisée pour les personnes ne manipulant pas régulièrement cet outil. Il existe un outil en ligne qui grâce à un formulaire va vous générer la bonne commande.

Le lien est http://www.openjs.com/scripts/jslibrary/demos/crontab.php